Noël : De l'un à l'autre Pôle

Cliquez ici (midi) ou ici (MP3)  pour entendre l'air, d'après la partition de la Lire

Ce couplet fait partie de la suite de Noels qui sont communs à la Lire (pp. 413 à 425) et au Recueil de chansons des francs-maçons à l'usage de la Loge de Ste Geneviève (pp. 85 à 92). 

Il s'y trouve respectivement aux pages 423 (dans la série des pp. 418 à 425, intitulée Autres Noels) et 91 (dans la série des pp. 88 à 91, intitulée suite de Noels en G re sol par les Freres Paris et Timebor).

De l'un à l'autre Pôle,
Nous formons l'unité,
Notre Art divin y vole
Avec rapidité,
Pour suivre les Leçons
De notre Confrérie;
Célébrons les Maçons, don, don ,
Qui sont de-ça, de-là, là là,
L'Ordre nous y convie. 

On trouvera ci-dessous les partitions respectives, Ste Geneviève à droite et la Lire à gauche. Texte et partition se correspondent, à part que les Leçons de notre Confrérie deviennent les Leçons de la Maçonnerie.

La p. 357 d'un recueil apparenté, celui que nous avons appelé le pseudo-chansonnier de Sainte-Geneviève, d'une part nous apprend que l'air est celui de Tous les Bourgeois de Châtres, et d'autre part nous donne un texte présentant quelques différences de forme :

De l'un à l'autre Pôle,
Nous formons l'unité,
Cet Art divin y vole
Avec rapidité,
Pour porter les leçons
De la Maçonnerie ;
Chérissons les Maçons, don, don ,
Qui sont nés par-de-là, là là ,
L'Ordre nous y convie. 

On remarque la parenté avec une chanson anti-maçonnique de 1737.

On retrouvera cette chanson (p. 265) à la Muse maçonne de 1806.

Une chanson n'ayant avec celle-ci comme seule parenté que le même incipit figure (pp. 114-120) à la Lyre maçonne pour les travaux et les banquets (1786) de Le Bauld-de-Nans.

L'image de droite provient d'un cliché (crédit photographique Bibliothèque municipale de Lyon, Didier Nicole) de l'édition de 1760, édition qui figure, sous la cote B511888, dans les collections de la Bibliothèque municipale de Lyon, laquelle nous a obligeamment autorisé à en faire usage sur ce site.

Retour à la table de La lire maçonne :

Retour à la table du Recueil de Ste Geneviève :