Couplet impromptu

Ce couplet, signé par le Frère CHARTREY, figure, sous le titre Sur l’Affiliation des Loges de la Clémente Amitié et des Élèves de la Nature, à la p. 14 de l'annuaire 1810 de la Clémente Amitié.  

Le sujet en est le même que celui des couplets de la p. 12, mais une précision supplémentaire est apportée ici : cette affiliation correspondait à une réconciliation succédant à une période de brouille entre les deux loges (dont les noms sont rappelés aux deux derniers vers).

On trouve le même texte à la p. 243 du volume 7 des Annales maçonniques de Caillot, avec les mêmes titre et signataire. La succession des deux pièces (pages 12 et 14 d'un côté, 241 et 243 de l'autre) est la même dans les deux publications, ce qui confirme bien leur parenté.

Aucun air n'est mentionné.

Chartrey

L'auteur peut être identifié comme Denis-Jacques Chartrey [de Ménétreux], qu'une fiche Bossu définit comme né à Paris le 5 juin 1785, initié le 21 juin 1808 à la Clémente Amitié et ultérieurement membre (1839) des Chevaliers de la Croix et (1842) de l'Ordre du Temple et mort le 23 mars 1861 alors qu'il était doyen de la Société lyrique des Enfants du Caveau. Maçon très actif membre de nombreuses loges, il fut officier du Grand Orient, mais il fut aussi radié en 1853 de la loge Saint-Antoine du Parfait Contentement.

On lira ici sa nécrologie par la Société du Caveau.

On voit au Tableau de la Loge pour 1810 qu'il y était Maître et en était à ce moment l'Orateur.

L'annuaire contient deux autres textes de sa composition (pp. 19, 21).

COUPLET IMPROMPTU

Sur l’Affiliation des Loges de la Clémente Amitié et des Elèves de la Nature.

L'intrigue nous a désunis,
Mais notre penchant nous rassemble,
Jurons de demeurer unis,
Répétons ce serment ensemble ;
A notre cœur il est dicté
Par une morale bien pure,
Oui, ce vœu que fait l’Amitié,
Nous est prescrit par la Nature.

Par le Frère CHARTREY.

Retour à l'annuaire 1810 de la Clémente Amitié :

Retour au sommaire du Chansonnier :