Solstice d'hiver à Gand en 1818

Hommage à Bernard de Saxe

Nous ne disposons pas encore de fichier midi pour cette partition, et serions particulièrement reconnaissant à qui pourrait en établir un.

Il est possible de consulter sur Google le texte de ce Cantique maçonnique chanté au banquet de la Saint-Jean d'hiver 1818 à la Respectable Loge de la Félicité-Bienfaisante à l'Orient de Gand A Son Altesse Royale le Prince Bernard de Saxe-Weimar-Eisenach, protecteur de l'Ordre maçonnique à l'Orient de Gand.

Nous ne connaissons pas les raisons qui avaient valu à cette notabilité (dont portrait ci-dessous) de l'armée des Pays-Bas ce titre de protecteur de l'Ordre maçonnique à l'Orient de Gand.

Nous voyons cependant au Tracé correspondant (p. 8) et chez Wargny (Tome III, pp. 434 ss. et 440) que c'est bien à ce titre qu'il était le Vénérable en chaire qui accueillit par une harangue de bienvenue le Grand Maître National le Prince Frédéric lors de la Fête solennelle donnée à celui-ci le 14 décembre 1818 par les quatre Loges gantoises réunies. Le même Tracé nous apprend d'ailleurs (p. 30) qu'il était le Vénérable de la plus jeune (tout récemment créée : septembre 1817) des 4 Loges organisatrices, la Loge militaire des Amis du Roi et de la Patrie.

On peut lire ici (p. 374 du livre, numérotée 61/178) qu'il était un personnage très apprécié à Gand, où il était également membre d'honneur de la Félicité-Bienfaisante, du Septentrion et des Vrais Amis, qui organisèrent en 1826 une grande fête en son honnneur.

Ironie de l'Histoire : c'est ce héros, dont est ici tracé un portrait si flatteur, qui allait, quelques années plus tard, se distinguer en combattant, non sans brutalité, l'Etat belge naissant, ordonnant en 1830 le bombardement d'Anvers et participant en 1831 à la campagne des Dix-Jours qui visait à reconquérir la Belgique et qui ne fut arrêtée que par une intervention française (voir notre page Belliard).

  

 

 

 

 

         

Voir au sujet de l'air.

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe :

Retour au sommaire du Chansonnier :