Marche des Francs-Maçons

 Cliquez ici pour entendre cet air

On peut entendre cette marche sur l'album Musiques maçonniques (EMI Classics CDZB 69567) de Roger Cotte.

On trouve des versions chantées de cette marche :
- à la fin du même premier recueil de Naudot, sous le titre de Parodies
- aux pages 13 à 16 du Recueil de chansons des francs-maçons à l'usage de la Loge de Ste Geneviève
- aux pages 448 à 450 de La Lire Maçonne

Dans Les ducs sous l’acacia ou les premiers pas de la franc-maçonnerie française 1725-1743 (Libr. Vrin Paris 1964), Pierre CHEVALLIER cite (p. 39) un compte rendu (relevé au manuscrit d'Epernay n° 134) de l'installation, le 27 décembre 1736, de Lord Derventwater comme Grand Maître de la Grande Loge :

Il y a eu à cette occasion une fête magnifique où plusieurs sont venus au nombre de 60 en habits de cérémonie et se sont rendus en carosse à la Grande Loge où après le repas, la proclamation du Grand Maître et de ses officiers a été accompagnée d'un applaudissement général et au son des trompettes, timbales et corps de chasse, suivi d'un concert vocal, instrumental ...

Il n'est pas interdit de penser que les trompettes, timbales et corps de chasse jouaient précisément la Marche de Naudot ? Quelques mois plus tard en tout cas, Naudot interprétait cette Marche dans sa Loge Coustos-Villeroy.

Cela montre en tout cas que la musique était présente dès les débuts de la maçonnerie en France !

Retour au sommaire des chansons anciennes :

Retour au sommaire du chansonnier de Naudot :