Cantique du Frère Plasschaert

Cliquez ici (midi) ou ici (mp3) pour entendre cet air

Cliquez ici pour entendre (fichier mp3 très comprimé) le début de l'enregistrement de cette chanson, interprétée par Stefaan Vandenbroucke accompagné à la guitare par Alexander Makay, sur le CD annexé à l'ouvrage Maçonnieke Chansons in negentiende-eeuws Belgie de David Vergauwen (éditions ASP)

Ce cantique composé par le Frère Plasschaert, 1er Grand Surveillant, a été exécuté pendant le Banquet qui a suivi la Tenue solennelle d'installation, le 11 avril 1818, de la Grande Loge d'administration méridionale des Pays-Bas.

Le thème de l'acacia et l'oranger (cfr. couplet 4) sera, à plus d'une reprise dans les années suivantes, récupéré par d'autres chansons (l'orange est la couleur des Pays-Bas, cfr. Guillaume d'Orange), dont une de 1821 et l'autre de 1825.

Voir l'air.

Plasschaert est aussi l'auteur, en 1808, et alors qu'il était Vénérable de la Candeur (pas encore fusionnée à l'époque avec la Paix), d'un cantique de ce site.

Dans son Tome II (années 1814 à 1817), Wargny nous permet de savoir qui était le Frère Plasschaert, auteur de ce cantique : il raconte en effet avec force détails (ci-dessous) et illustre (ci-contre) un événement survenu le 17 décembre 1813 et dont Plasschaert est un des héros.

On sait par ailleurs qu'il fut Vénérable de la Loge bruxelloise La Paix et Candeur ; suite à son décès le 19 mai 1821, celle-ci lui rendit un hommage funèbre le 3 juillet. (source : pp. 119 et 182 du Tome V (années 1821-24) des Annales chronologiques, littéraires et historiques de la maçonnerie des Pays-Bas à dater du 1er janvier 1814 par Auguste de WARGNY (accessible via la digithèque des bibliothèques de l’Université Libre de Bruxelles) 

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe :

Retour au sommaire de l'installation de la Grande Loge d'administration méridionale des Pays-Bas :