Jean Sibelius

En cliquant ici, vous entendrez un fichier midi de son Finlandia

Jean Sibelius (1865-1957) est surtout connu comme le compositeur de Finlandia, d'un concerto pour violon, de sept symphonies et de Tapiola.

Ses Musiques rituelles de l'op. 113, composées en 1926-27, mais complétées et révisées en 1947, sont longtemps restées presque inconnues hors de Finlande : de ces œuvres, qui figurent à son catalogue  sous le titre de musiques religieuses, et qu'il a offertes en 1948 à sa Loge Suomi n° 1, il avait en effet interdit tant l'exécution publique que toute communication aux profanes (l'une d'entre elles est cependant rapidement tombée dans le domaine public, ce qui nous avait permis de la présenter sur ce site). Pendant longtemps, il a fallu montrer patte blanche pour pouvoir en acquérir une partition ou un enregistrement.

Même si une telle décision d'exclusion nous a toujours semblé, par rapport à la notion d'universalité du patrimoine musical, profondément décevante, nous nous sommes sentis tenus, par probité, de la respecter. Mais actuellement, il semble bien que cet embargo soit devenu obsolète, puisqu'on trouve maintenant, sans aucune difficulté, l'opus sur des CD en vente libre, comme celui-ci ou celui-là, et même sur youtube, et nous n'avons donc pus de raison de le respecter.

C'est dans cette Loge Suomi n° 1 qu'il avait été initié le 18 août 1922, le jour même où elle était installée par des maçons américains, et où la Franc-maçonnerie reprenait vie, après 100 ans d'interdiction, dans la Finlande nouvellement indépendante (il avait lui-même lutté pour cette indépendance, mais avait refusé le poste de président de la République qui lui avait été proposé quand elle fut acquise en 1917) ; la cérémonie dura 9 heures.

Chaque fois qu'il était présent en Loge, Sibelius y tenait l'harmonium.

Les Musiques rituelles (sur lesquelles la revue Hiram du Grand Orient d'Italie a publié en 2004 (n° 1, pp. 21-43) une étude très complète signée du Frère Patrizio Comparini) comprennent les pièces mentionnées au tableau ci-dessous (le titre en colonne de gauche renvoie à une page de ce site s'il est souligné).

Le très riche livret (en anglais, finnois, allemand et français) du CD BIS-1977 donne (outre les textes originaux et leur traduction anglaise) de nombreuses informations et est disponible ici.

Titre Date pour Texte
1 HYMNE D'OUVERTURE 1948 Orgue  
2 INSTALLATION DE L'AUTEL  1927 Ténor et orgue d'après Schiller
3 HYMNE DU PREMIER GRADE  1927 Choeur d'hommes et orgue Confucius
4 HYMNE DE LOUANGE  1946 Ténor, choeur d'hommes et orgue Samuli Sario
5 DEUXIEME GRADE  1927 Baryton et orgue  Viktor Rydberg
6 ODE A LA FRATERNITE  1946 Choeur d'hommes et orgue Samuli Sario
7 HYMNE DU TROISIEME GRADE 1927 Baryton et orgue Goethe
8 MARCHE FUNEBRE  1927 Orgue  
9 SALEM  1927 Baryton et orgue  Viktor Rydberg
10 TU ES GRAND, SEIGNEUR 1927 Choeur d'hommes et orgue Simo Korpela
11 HYMNE DE CLOTURE  1927 Choeur d'hommes et orgue Aukusti Simelius

S'y ajoute une version dite maçonnique, sur un texte de Waïnö Sola, de l'hymne Finlandia

ci-dessus : le timbre-cotisation émis en 1960 par la LUF-UFL (Ligue Universelle de francs-maçons) à l'effigie de Sibelius.

Ci-dessous : enveloppe philatélique à l'occasion du 50e anniversaire de l'indépendance de la Finlande.

sceau de la Grande Loge de Finlande

Pour en savoir plus ...

... on lira également avec intérêt l'article de Pierre-François Pinaud, Un grand compositeur franc-maçon : Sibelius, dans le n° 565 (mars-avril 2010) de la revue L'éducation musicale, numéro qui consacre un riche dossier de 30 pages au thème Musique et franc-maçonnerie

Un autre article intéressant : celui de Jean-Luc Caron sur le riche site ResMusica.

Retour à la table chronologique:

Retour à la table alphabétique: