Le Recueil de l'Aménité

 

La Loge de l'Aménité à l'Orient de Philadelphie fut constituée en 1797 sous le n° 73 par la Grande Loge de Pennsylvanie. Elle y était connue comme la Loge française et, comme on peut le voir à cette page, elle était en bonne partie formée d'exilés français venus de Saint-Domingue. 

Elle disparut en 1823.

Un Recueil de cantiques de la Loge francaise l'aménité, no. 73 séante à l'Orient de Philadelphie a été imprimé à Philadelphie en 1801. Il est constitué exclusivement d'oeuvres des membres de la Loge, qui toutes sont donc originales.

Nous n'avons pas encore eu l'occasion de consulter ce recueil, mais nous en avons trouvé ici la table des matières, qui est intéressante parce qu'elle permet de constater que bon nombre de ses chansons, après avoir franchi l'Atlantique, ont été recopiées, d'une part au recueil édité par Desveux en 1804, d'autre part à un recueil manuscrit auquel nous avons consacré cette page (11 seulement sur les 30 ne figurent à aucun des 2 et nous restent donc inconnues). Les deux dernières colonnes du tableau ci-dessous donnent les références de ces réutilisations.
 

p.

Incipit

Titre

Air

Auteur

p. chez Desveux

n° au Carnet 

5

Pour célébrer vos augustes mystères

Cantique chanté au Banquet

O Mahomet !

Foucher, F.

32

6

Oui vos coeurs sont par choix

Chanté au Banquet du 10 du 10eme Mois 5797

Oui, J'aime à boire, moi, &c.

Frère Foucher, F.

33

8

Prophanes qui voulez connaître

Chanté au Banquet du 30 Xbre 5797

Vaudeville du Devin du Village - C'est un Enfant

Frère Foucher, F.

100

10

O vous, qui d'un astre éclatant

Femmes voulez-vous éprouver

Chaudron, F.

34

11

Nous sommes de jeunes Maçons

Accompagné de plusieurs autres

Laneuville, F.

36

13

Permettez nous dans ce banquet

De la Piété filiale 

Badarque Aîné, F.

15

Frères, chantons la Maçonnerie

Chantons les Matinehttp://s de Cythère 

Frère Laneuville, F.

103

16

Brillant flambeau de la Lumière !

Hymne 

Allons Enfants de la patrie, &c.

Frère Laneuville, F.

17

Chantons les fils de la gloire

Aussitôt que la lumière 

Frère Chaudron, F.

18

Cessez muses de sourire

Adieux de Pétrarque

Frère Chaudron, F.

20

Voulez vous être un bon maçon

Contenant une Partie des Devoirs

Voulez vous suivre un Bon Conseil

Gervais, F.

22

Célébrons tous avec reconnaissance

St. Jean 27 du 10 M 5800. Cantique

Du Cantique Anglais Apprentice Song

104

24 

Raison, tes discours et tes armes

En Mémoire des FF. Tanguy la Boissiere

N'est-il, amour sous ton empire

Laneuville, F.

25

Je laisse à loisir le savant

Pour la première fois le jour de la St. Jean

C'est aujourd’hui jour de Barbe

Gervais, F.

27

Vous que la vertu réunit

Pour la St. Jean 

De la Piété filiale

F. De la Grange, V. 

106

29

Oui nous sommes soumis

Dénonciation faite contre eux (Banquet Justificatif des FF Sas, Fourcher et Gervais)

Oui, j'aime à boire moi

Foucher, F.

36

32

Rendons grâce au Suprême Auteur

Cantique de Clôture, Jour de la St. Jean d'Eté 5800

Regarde ce soldat vainqueur, &c.

Frère Laneuville, F.

109

37

34

Le verre en main, en ce banquet

Remerciement

Ah! qu'il est beau d'être Grivois

Frère Laneuville, F. ; Gueron, F.

36

Des Maçons je chante la gloire

En l'Honneur des Saint Jean

Que devient l'ardeur intrépide

Laneuville, F.

111

38

Amis, du meilleur des Jeans

Cantique Edifiant en Honneur de St. Jean

De la Bonne aventure

George, F.

38

40

Illustre vénérable, et vous généreux Frères

Remerciement à la R. L. L'Aménité, le Jour de son Affiliation

Loup, F., Jn.

41

Redoublons d'ardeur et de zèle

Offrande à L'Amitié

Du quatuor d'Echo et Narcisse ou Le Dieu de Paphos et de Gnide

Loup, F., Jn

42

O toi dont la divine essence

Hymne à la Bienfaisance

Temple joyeux de la Folie  

Guenin, F.

114

44

Dignes fils du roi le plus sage

Cantique

Amis, il nous faut faire pause

F. Mouchet

39

45

Des vrais enfants de la sagesse

Cantique

Que devient l'ardeur intrépide 

Gardette, J. F.

116

47

Que toujours du bonheur le fantôme mobile

Cantique

Ah Tircis dans ces lieux

F. Mouchet

117

40

48

Généreux nourrissons de la Philanthropie

Cantique Maçonnique

Du chant du départ

F. Loup, J.

118

41

50

Deux amans suivaient en secret

Emilie et Sargine ou Le Maçon par Amour

De la piété filiale

Laneuville, F.

121

52

Lorsque de sa vaste carrière

Cantique

Temple joyeux de la Folie

George, F., Guenin, F.

124

54

En cet heureux jour, amis, resserrons

Cantique Chanté en Banquet de Saint-Jean

Marchons tous, Français

F. Loup, J.

Outre ceux désignés ci-dessus comme auteurs de chansons (dont Lagrange, qui en fut Vénérable, et Chaudron, qui en était l'Orateur en 1800 et qui y prononça l'éloge funèbre de Washington), elle compta parmi ses membres Germain Hacquet (en 1797).

L'auteur désigné comme Laneuville serait-il le De Laneuville représenté sur cette gravure publiée en 1800, à Philadelphie précisément ?

En 1813 fut également publié chez Blocquerst à Philadelphie un Recueil de Cantiques & Odes Maconiques, dédié a la Très Respectable Loge Francaise. La table des matières indique qu'il y a 3 composantes dans ce recueil :

Retour au sommaire du XIXe :

Retour au sommaire du Chansonnier :