Carlo Concialini

 

Carlo Concialini (1744-1812) n'est connu des histoires de la musique que comme chanteur (il était castrat). Après de brillants débuts à Venise, il partit en Bavière en 1763, mais fut bientôt (en 1765) engagé par Frédéric II. Fétis lui attribue une belle mise en voix, une grande légèreté, et surtout un trille admirable.

Dans une lettre du 22 juillet 1765 à l'Electrice Marie-Antonie de Saxe, Frédéric II écrit à son sujet : Le public a surtout paru très-content d'un nouvel acteur qui nous est venu de Munich; il se nomme Concialini, et je crois que V. A. R. l'aura peut-être entendu; il a une très-belle voix de soprano et une très-grande étendue, et il joint à une figure avantageuse beaucoup plus d'action que les Italiens n'ont coutume d'en avoir.

Dans sa Lyre maçonne pour les travaux et les banquets (Berlin 1786), Le Bauld-de-Nans précise que l'auteur de la musique de certaines chansons - notamment celle-ci, celle-ci, celle-ci et celle-ci - est L. F. Concialini : 

Ce qui doit se lire Le Frère Concialini, qui était donc aussi compositeur même si ce n'était que d'occasion. Par un article très approfondi (mais seulement en allemand) de Bernd-Ingo Friedrich sur Concialini, nous savons d'ailleurs qu'il était depuis 1765 (moment de son arrivée en Prusse) membre de la Royale York de l'Amitié, la Loge de Le Bauld. Le même article signale d'ailleurs que, coéditeur d'un recueil de chants maçonniques et bénévole pour des concerts de charité donnés par des Loges, il fut un maçon très actif, cofondateur en 1801 de la Loge Luise de Charlottenburg et membre, de 1804 à sa mort, de Zu den 3 Seraphim.

Par ailleurs, Le Bauld de Nans rapporte que, lors du concert qui accompagna la visite, le 10 juin 1780, de deux Princesses de Prusse à la Loge La Royale Yorck de l'Amitié, le Frère Concialini, Virtuose de la Chambre de Sa Majesté, & dont la voix & la supériorité du chant réunissent les suffrages & l'admiration des connaisseurs, déploya tous le secrets de son art (Jarnowick, Beer et Benda participaient également à ce concert).

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :