Vive Henri, Vive Henri

Cliquez ici (midi) ou ici (MP3) pour entendre l'air

La chanson Vive Henri, Vive Henri (qui n'est pas à confondre avec Vive Henry quatre, dont la métrique est très différente) est donnée, sous le n° 604, par la Clé du Caveau avec les titres alternatifs Vive Henri ou Un soldat, par un coup funeste (qui est la référence utilisée par Béranger pour sa chanson Les esclaves gaulois).

Elle nous semble provenir (p. 21) de la comédie lyrique (1774) Henri IV ou la Bataille d'Ivry de Durosoi, sur une musique de Jean Paul Égide Martini : les couplets de la Ronde s'y terminent par Vive Henri, Vive Henri et le deuxième commence précisément par Un guerrier sous un coup funeste.

On peut voir une partition équivalente à la page d'une chanson utilisant cet air :

chanson(s) de ce site utilisant cet air : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

 

Retour au sommaire des airs profanes :

Retour au sommaire du Chansonnier :